Lamarre


En partant du bourg de Tréméven cette rando nous emmène par les villages de Lamarre et de Kerlavarec vers la vallée de l'Ellée et le moulin du Fourden. En cours, les vestiges du château de Lamarre qui surplombait l'Ellée au moyen-âge.
Situation Tréméven le long de l'Ellé
Lieux traversés Tréméven (29)
Intérêts rivière, moulins, château, bassin de l'Ellé, voie romaine, vieux villages
Durée/Distance 04:00 / 13,0 Km
Dénivelés +251,7 m / -253,0 m
Indice Popularité 14
Documentations
Montrer le point de départ 47.89893 -3.53352 Sur Google Maps

Etapes

1Bourg de Tréméven

Le point de départ se situe au bourg de Tréméven au parking près de l'Eglise.

A noter, l'église de Saint-Méen (XVI-XVIIème siècle) qui est encore entourée du cimetière paroissial.

Prendre la direction du terrain de football, le longer sur sa longueur et prendre un sentier à gauche qui s'enfonce dans le bois.

Une croisée de sentiers dans des chemin creux.

3Village de Lamarre

Lamarre, regroupement de plusieurs fermes au sein d´un village, remonte au moins au 16e siècle et reflète bien la structure de l´habitat rural avant la Révolution. Aujourd'hui il demeure un charmant village aux maisons particulièrement bien rénovées.

4Ancienne voie romaine

A la sortie du village de Lamarre, un chemin descend jusqu'à la route qui mène à Locunolé. Ensuite, un sentier traverse un ruisseau puis vous conduit au village de Kerlavarec.

A noter, que cette portion de chemin était autrefois la voie romaine reliant Carhaix à Quimperlé.

5Kerlavarec

Le village de Kerlavarec abritait autrefois un manoir du même nom daté du XVIème siècle.

Après le village, le chemin creux descend vers Stang Lamarre où il est nécessaire de longer une portion de route avant de retrouver le sentier.

6Château de Lamarre

Dès le Haut Moyen-âge, une motte féodale s'est élevée sur les bords de l'Ellé. Maintes fois détruit et reconstruit, le château de Lamarre entre dans la grande histoire en 1375, à l'occasion de la bataille de Tréméven (Source D'Anauvrot à Quimperlé de Marcel Kervran). Cette citadelle dont les structures sont encore apparentes, s'élevait sur un promontoire escarpé, au bord du ruisseau qui sépare Tréméven de Locunolé. L'éperon rocheux, cerné par une boucle de la rivière, n'était accessible que par une langue de terre, elle-même creusée par un vallonnement naturel. Le site avait été judicieusement choisi.

7Le Redour

Le ruisseau sépare ici Locunolé et Tréméven.

8L'Ellée

L'Ellée coule ici dans un superbe cadre.

9Moulin du Fourden

Construit vers le XVIIIème sur une île près de la falaise de Saint Adrien, le moulin du Fourden appartient aux "Tinténiac" avant la révolution. Devenu bien national, il est acheté le 23 thermidor de l'an IV par les investisseurs Quimperlois Vincent Samuel Billette et Thomas l'Helgouac'h. Le moulin cesse de fonctionner après la seconde guerre mondiale. Ses derniers meuniers sont les frères Péron. La maison isolée du meunier subsiste au-dessus de la rivière.

Prendre le chemin forestier qui monte au village de Guelennec. Ensuite, le point de départ est rejoint par Kerstanguennou.

Randonnée effectuée le 22/02/2012. Les itinéraires et descriptions sont présentés uniquement à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité du rédacteur.

Lamarre


En partant du bourg de Tréméven cette rando nous emmène par les villages de Lamarre et de Kerlavarec vers la vallée de l'Ellée et le moulin du Fourden. En cours, les vestiges du château de Lamarre qui surplombait l'Ellée au moyen-âge.
Situation Tréméven le long de l'Ellé
Lieux traversés Tréméven (29)
Intérêts rivière, moulins, château, bassin de l'Ellé, voie romaine, vieux villages
Durée/Distance 04:00 / 13,0 Km
Dénivelés +251,7 m / -253,0 m
Indice Popularité 14
Documentations
Montrer le point de départ 47.89893 -3.53352 Sur Google Maps

Etapes

1Bourg de Tréméven

Le point de départ se situe au bourg de Tréméven au parking près de l'Eglise.

A noter, l'église de Saint-Méen (XVI-XVIIème siècle) qui est encore entourée du cimetière paroissial.

Prendre la direction du terrain de football, le longer sur sa longueur et prendre un sentier à gauche qui s'enfonce dans le bois.

Une croisée de sentiers dans des chemin creux.

3Village de Lamarre

Lamarre, regroupement de plusieurs fermes au sein d´un village, remonte au moins au 16e siècle et reflète bien la structure de l´habitat rural avant la Révolution. Aujourd'hui il demeure un charmant village aux maisons particulièrement bien rénovées.

4Ancienne voie romaine

A la sortie du village de Lamarre, un chemin descend jusqu'à la route qui mène à Locunolé. Ensuite, un sentier traverse un ruisseau puis vous conduit au village de Kerlavarec.

A noter, que cette portion de chemin était autrefois la voie romaine reliant Carhaix à Quimperlé.

5Kerlavarec

Le village de Kerlavarec abritait autrefois un manoir du même nom daté du XVIème siècle.

Après le village, le chemin creux descend vers Stang Lamarre où il est nécessaire de longer une portion de route avant de retrouver le sentier.

6Château de Lamarre

Dès le Haut Moyen-âge, une motte féodale s'est élevée sur les bords de l'Ellé. Maintes fois détruit et reconstruit, le château de Lamarre entre dans la grande histoire en 1375, à l'occasion de la bataille de Tréméven (Source D'Anauvrot à Quimperlé de Marcel Kervran). Cette citadelle dont les structures sont encore apparentes, s'élevait sur un promontoire escarpé, au bord du ruisseau qui sépare Tréméven de Locunolé. L'éperon rocheux, cerné par une boucle de la rivière, n'était accessible que par une langue de terre, elle-même creusée par un vallonnement naturel. Le site avait été judicieusement choisi.

7Le Redour

Le ruisseau sépare ici Locunolé et Tréméven.

8L'Ellée

L'Ellée coule ici dans un superbe cadre.

9Moulin du Fourden

Construit vers le XVIIIème sur une île près de la falaise de Saint Adrien, le moulin du Fourden appartient aux "Tinténiac" avant la révolution. Devenu bien national, il est acheté le 23 thermidor de l'an IV par les investisseurs Quimperlois Vincent Samuel Billette et Thomas l'Helgouac'h. Le moulin cesse de fonctionner après la seconde guerre mondiale. Ses derniers meuniers sont les frères Péron. La maison isolée du meunier subsiste au-dessus de la rivière.

Prendre le chemin forestier qui monte au village de Guelennec. Ensuite, le point de départ est rejoint par Kerstanguennou.