Quimperlé Historique


Entre la Basse-Ville et la Haute-Ville, cette randonnée citadine invite le marcheur à mieux connaître les monuments, les rues et les rivières de Quimperlé. Le bac qui permet la traversée de l'Ellé ajoute un côté "fun" à cette rando.
Situation Ville de Quimperlé
Lieux traversés Quimperlé (29)
Intérêts Vieille ville, colombages, abbaye et églises, pont fleuri, places, rivières Laita Ellé Isole Dourdu, bac de traversée de l'Ellé
Durée/Distance 02:00 / 8,4 Km
Dénivelés +224,8 m / -225,1 m
Indice Popularité 14
Particularités Sur l'étape 8, le bac est indisponible pendant l'hiver.
Documentations
Montrer le point de départ 47.87117 -3.54496 Sur Google Maps

Etapes

1Place Charles De Gaulle

La place Charles De Gaulle est située au confluant des rivières Ellé et Isole qui forment la Laïta.

Les bâtiments remarquables autour de cette place sont la gendarmerie avec un cadran solaire sur sa façade, et l'ancien tribunal d'instance fermé depuis peu.

Prenez la rue Brémond d'Arz sur le côté de la gendarmerie.

2Place Hervo

La place Hervo est le cœur du commerce de la basse ville de Quimperlé. Il suffit de venir le dimanche matin pour apercevoir l'effervescence des commerces ambulants autour, les halles au milieu, et les personnes sortant de la messe de l'église St Croix à proximité.

Réalisées en fer forgé et en briques rouges au XIXè, les halles ont été rénovées en 2002.

L'Abbaye de Sainte-Croix est à l'origine de la naissance de Quimperlé peu après l'an 1000. N'hésitez à pousser la porte de cette église pour visiter sa crypte et son retable du XVIe.

3Rue Dom Morice

La rue Dom Morice est une voie pavée bordée de maisons à colombages qui témoignent de l'architecture Quimperloise du XVe au XVIIe. La plus vieille est au n° 9, c'est une maison typique de commerçants datée de 1500 environ. Au numéro 8, la belle demeure bourgeoise bâtie sur cinq niveaux, et datée du milieu XVIe, abrite aujourd'hui la maison des Archers.

Retournez sur vos pas et rejoignez l'Eglise St-Croix puis la rue Ellé qui est aussi une vieille ruelle typique.

4Place Lovignon

Le pont Fleuri qui enjambe l'Ellé, était la seule issue au Moyen âge pour rejoindre le pays du Vannetais. Pour la petite histoire, la duchesse Anne De Bretagne y passa en 1505.

Sur la place Lovignon trône une statue en bronze, celle de la Villemarqué, auteur du très célèbre Barzaz Breiz, recueil de chants populaire bretons.

Traversez la place Lovignon et suivez la ruelle qui vous mène devant un restaurant. A partir de là, le chemin vous conduit au barrage des Gorrets.

5Barrage des Gorrets

Gorret est la dénomination bretonne de pécherie avec barrage sur rivière. Celui-ci était percé afin de permettre la capture de saumons migrateurs montant ou descendant. Au milieu du XVIIIème siècle, on estimait à 8000 le nombre de saumons capturés dans l'Ellé. Actuellement, ce chiffre tourne autour de 350 par an.

Le grand bâtiment en face de vous fut un moulin à farine. Il cessa son activité en 1970.

Retournez sur vos pas car il est maintenant interdit de continuer par cette propriété, aujourd'hui privée.

6Les jardins de la rue Bremond d'Ars

Du parc, une vue sur l'arrière des maisons bourgeoises situées rue Brémond d’Ars.

7Venelle de la montagne Lovignon

De la place Lovignon, suivre le GR34E en rejoignant le quartier de Kermerrien par la venelle de la montagne Lovignon,qui offre un magnifique point de vue sur Quimperlé.

Juste avant le 17 de la rue Roz Ar Chass, prenez le chemin qui rejoint les berges de l'Ellé.

8Bac traversée de l'Ellé

Un bac à chaînes, dénommé le Glenmor, permet désormais le franchissement de l'Ellé au niveau de la base de kayaks. Cette embarcation pouvant recevoir 6 personnes est d'un usage très simple.

Il est important de noter que ce bac est indisponible pendant l'hiver.

9Chemin Bleu

Les berges de l'Isole ont été réaménagées et mis en valeur par le chemin bleu qui est jalonné de bornes diffusant une lumière bleutée la nuit tombée.

10Rue Madame Moreau

La basse ville et la haute ville sont reliées par la rue Madame Moreau et son imposant escalier.

Croisez la rue Génot, continuez tout droit jusqu'au bout de la rue de Langor, puis rejoignez sur la gauche la place des anciens haras.

11Hôpital Frémeur

Fondé fin XIVè début XVe sur la base de léproseries, l'hôpital Frémeur, qui a été le dernier hôpital médiéval de l’Ouest jusqu'en 1976, constitue aujourd'hui une curiosité architecturale.

La chapelle Sainte Eutrope, située à l'extrémité de l'hôpital, est aujourd'hui restaurée. Elle possédait la particularité de communiquer directement avec les dortoirs des malades, leur permettant ainsi d'entendre les messes sans quitter leur lit.

Rejoignez la rue Jacques Cambry pour accéder à la place Saint-Michel

12Place Saint-Michel

Depuis des siècles, un marché se tient sur la place Saint Michel chaque vendredi.

Au premier plan sur la photo, la maison à pans de bois la plus ancienne datée de Bretagne : 1394. Elle a accueilli pendant plusieurs générations la crêperie/épicerie Ty Coz, connue de tous les Quimperlois. Aujourd'hui elle laisse la place à un salon de thé.

L'église de style gothique Notre-Dame a été édifiée en 2 temps: à la fin du XIIIé pour la nef et au début du XVè grâce aux dons du duc de Bretagne Jean V. La récente restauration des sablières a permis de remettre en valeur ces sculptures de 1430, les plus anciennes datées du département.

Revenir sur vos pas et rejoignez l'avenue Aristide Briand jusqu'au collège Jules Ferry en passant devant la chapelle des Ursulines.

13Collège Jules Ferry

Ce couvent a appartenu à une communauté de religieuses depuis 1674 jusqu'à la révolution où elles furent chassées.

Lors de guerre 39/45, l'établissement est réquisitionné par la Gestapo qui a utilisé les sous-sols à des fins d'emprisonnement et de torture. (voir sur la photo la plaque à la mémoire des résistants)

L'établissement a bénéficié d'une restauration il y a une dizaine d'années. Il abrite aujourd’hui le collège Jules Ferry.

Contournez le collège jusqu'à l'antenne du parc du Bel Air, puis par l'arrière du collège.

14Point de vue sur la Basse-Ville

Ce belvédère offre un vue imprenable sur la basse ville de Quimperlé. En face sur la rive gauche de la Laïta, l'Abbaye blanche qui était autrefois le monastère des Dominicains, abrite aujourd’hui la chapelle de la Retraite.

Longez le parc du Bel-Air jusqu'à la rue Alfred de Musset, que vous suivez jusqu'à un chemin qui permet de descendre puis de franchir la route.

15Le Dourdu

Sous les ombrages, le sentier longe le ruisseau Dourdu qui se jette un peu plus loin dans la Laïta.

16Port de Quimperlé

Les 500 mètres du quai Brizeux ont été construits sous Louis XIV. Les belles demeures de négociants rappellent l'importance du commerce portuaire de Quimperlé. Mais ces activités ont fortement décliné après la venue du train.

17Les crues de Quimperlé

La « ville basse » a souvent eu les pieds dans l’eau à cause des crues d'hiver.

Au numéro 9, sur la gauche du café Brizeux, un bâton témoin montre les principales grandes crues: 1995, 2000 et 2002. Le record est battu en décembre 2000 avec un niveau approchant les 6 mètres.

Au numéro 8, 2 témoins en bronze montre la hauteur d'eau des inondations de 1925 et 1995.

Randonnée effectuée le 25/06/2017. Les itinéraires et descriptions sont présentés uniquement à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité du rédacteur.

Quimperlé Historique


Entre la Basse-Ville et la Haute-Ville, cette randonnée citadine invite le marcheur à mieux connaître les monuments, les rues et les rivières de Quimperlé. Le bac qui permet la traversée de l'Ellé ajoute un côté "fun" à cette rando.
Situation Ville de Quimperlé
Lieux traversés Quimperlé (29)
Intérêts Vieille ville, colombages, abbaye et églises, pont fleuri, places, rivières Laita Ellé Isole Dourdu, bac de traversée de l'Ellé
Durée/Distance 02:00 / 8,4 Km
Dénivelés +224,8 m / -225,1 m
Indice Popularité 14
Particularités Sur l'étape 8, le bac est indisponible pendant l'hiver.
Documentations
Montrer le point de départ 47.87117 -3.54496 Sur Google Maps

Etapes

1Place Charles De Gaulle

La place Charles De Gaulle est située au confluant des rivières Ellé et Isole qui forment la Laïta.

Les bâtiments remarquables autour de cette place sont la gendarmerie avec un cadran solaire sur sa façade, et l'ancien tribunal d'instance fermé depuis peu.

Prenez la rue Brémond d'Arz sur le côté de la gendarmerie.

2Place Hervo

La place Hervo est le cœur du commerce de la basse ville de Quimperlé. Il suffit de venir le dimanche matin pour apercevoir l'effervescence des commerces ambulants autour, les halles au milieu, et les personnes sortant de la messe de l'église St Croix à proximité.

Réalisées en fer forgé et en briques rouges au XIXè, les halles ont été rénovées en 2002.

L'Abbaye de Sainte-Croix est à l'origine de la naissance de Quimperlé peu après l'an 1000. N'hésitez à pousser la porte de cette église pour visiter sa crypte et son retable du XVIe.

3Rue Dom Morice

La rue Dom Morice est une voie pavée bordée de maisons à colombages qui témoignent de l'architecture Quimperloise du XVe au XVIIe. La plus vieille est au n° 9, c'est une maison typique de commerçants datée de 1500 environ. Au numéro 8, la belle demeure bourgeoise bâtie sur cinq niveaux, et datée du milieu XVIe, abrite aujourd'hui la maison des Archers.

Retournez sur vos pas et rejoignez l'Eglise St-Croix puis la rue Ellé qui est aussi une vieille ruelle typique.

4Place Lovignon

Le pont Fleuri qui enjambe l'Ellé, était la seule issue au Moyen âge pour rejoindre le pays du Vannetais. Pour la petite histoire, la duchesse Anne De Bretagne y passa en 1505.

Sur la place Lovignon trône une statue en bronze, celle de la Villemarqué, auteur du très célèbre Barzaz Breiz, recueil de chants populaire bretons.

Traversez la place Lovignon et suivez la ruelle qui vous mène devant un restaurant. A partir de là, le chemin vous conduit au barrage des Gorrets.

5Barrage des Gorrets

Gorret est la dénomination bretonne de pécherie avec barrage sur rivière. Celui-ci était percé afin de permettre la capture de saumons migrateurs montant ou descendant. Au milieu du XVIIIème siècle, on estimait à 8000 le nombre de saumons capturés dans l'Ellé. Actuellement, ce chiffre tourne autour de 350 par an.

Le grand bâtiment en face de vous fut un moulin à farine. Il cessa son activité en 1970.

Retournez sur vos pas car il est maintenant interdit de continuer par cette propriété, aujourd'hui privée.

6Les jardins de la rue Bremond d'Ars

Du parc, une vue sur l'arrière des maisons bourgeoises situées rue Brémond d’Ars.

7Venelle de la montagne Lovignon

De la place Lovignon, suivre le GR34E en rejoignant le quartier de Kermerrien par la venelle de la montagne Lovignon,qui offre un magnifique point de vue sur Quimperlé.

Juste avant le 17 de la rue Roz Ar Chass, prenez le chemin qui rejoint les berges de l'Ellé.

8Bac traversée de l'Ellé

Un bac à chaînes, dénommé le Glenmor, permet désormais le franchissement de l'Ellé au niveau de la base de kayaks. Cette embarcation pouvant recevoir 6 personnes est d'un usage très simple.

Il est important de noter que ce bac est indisponible pendant l'hiver.

9Chemin Bleu

Les berges de l'Isole ont été réaménagées et mis en valeur par le chemin bleu qui est jalonné de bornes diffusant une lumière bleutée la nuit tombée.

10Rue Madame Moreau

La basse ville et la haute ville sont reliées par la rue Madame Moreau et son imposant escalier.

Croisez la rue Génot, continuez tout droit jusqu'au bout de la rue de Langor, puis rejoignez sur la gauche la place des anciens haras.

11Hôpital Frémeur

Fondé fin XIVè début XVe sur la base de léproseries, l'hôpital Frémeur, qui a été le dernier hôpital médiéval de l’Ouest jusqu'en 1976, constitue aujourd'hui une curiosité architecturale.

La chapelle Sainte Eutrope, située à l'extrémité de l'hôpital, est aujourd'hui restaurée. Elle possédait la particularité de communiquer directement avec les dortoirs des malades, leur permettant ainsi d'entendre les messes sans quitter leur lit.

Rejoignez la rue Jacques Cambry pour accéder à la place Saint-Michel

12Place Saint-Michel

Depuis des siècles, un marché se tient sur la place Saint Michel chaque vendredi.

Au premier plan sur la photo, la maison à pans de bois la plus ancienne datée de Bretagne : 1394. Elle a accueilli pendant plusieurs générations la crêperie/épicerie Ty Coz, connue de tous les Quimperlois. Aujourd'hui elle laisse la place à un salon de thé.

L'église de style gothique Notre-Dame a été édifiée en 2 temps: à la fin du XIIIé pour la nef et au début du XVè grâce aux dons du duc de Bretagne Jean V. La récente restauration des sablières a permis de remettre en valeur ces sculptures de 1430, les plus anciennes datées du département.

Revenir sur vos pas et rejoignez l'avenue Aristide Briand jusqu'au collège Jules Ferry en passant devant la chapelle des Ursulines.

13Collège Jules Ferry

Ce couvent a appartenu à une communauté de religieuses depuis 1674 jusqu'à la révolution où elles furent chassées.

Lors de guerre 39/45, l'établissement est réquisitionné par la Gestapo qui a utilisé les sous-sols à des fins d'emprisonnement et de torture. (voir sur la photo la plaque à la mémoire des résistants)

L'établissement a bénéficié d'une restauration il y a une dizaine d'années. Il abrite aujourd’hui le collège Jules Ferry.

Contournez le collège jusqu'à l'antenne du parc du Bel Air, puis par l'arrière du collège.

14Point de vue sur la Basse-Ville

Ce belvédère offre un vue imprenable sur la basse ville de Quimperlé. En face sur la rive gauche de la Laïta, l'Abbaye blanche qui était autrefois le monastère des Dominicains, abrite aujourd’hui la chapelle de la Retraite.

Longez le parc du Bel-Air jusqu'à la rue Alfred de Musset, que vous suivez jusqu'à un chemin qui permet de descendre puis de franchir la route.

15Le Dourdu

Sous les ombrages, le sentier longe le ruisseau Dourdu qui se jette un peu plus loin dans la Laïta.

16Port de Quimperlé

Les 500 mètres du quai Brizeux ont été construits sous Louis XIV. Les belles demeures de négociants rappellent l'importance du commerce portuaire de Quimperlé. Mais ces activités ont fortement décliné après la venue du train.

17Les crues de Quimperlé

La « ville basse » a souvent eu les pieds dans l’eau à cause des crues d'hiver.

Au numéro 9, sur la gauche du café Brizeux, un bâton témoin montre les principales grandes crues: 1995, 2000 et 2002. Le record est battu en décembre 2000 avec un niveau approchant les 6 mètres.

Au numéro 8, 2 témoins en bronze montre la hauteur d'eau des inondations de 1925 et 1995.